Pourquoi le sel fait-il fondre la neige ?

Par

Ça y est, l’hiver approche et les flocons de neige ne vont pas tarder à faire leur apparition. Au bord des routes, on commence à apercevoir de gros bacs déposés par les municipalités et qui contiennent du sel afin de le déposer sur les routes. Mais pourquoi le sel fait-il fondre la neige ou la glace ?

La température de fusion 

En temps normal, l’eau pure gèle lorsqu’elle atteint la température de 0°C, c’est ce qu’on appelle la température de fusion (les molécules d’eau passent de l’état liquide à solide). Il n’est d’ailleurs pas rare de l’atteindre en France lors de la période hivernale. L’eau présente sur les routes va alors se mettre à geler et c’est à ce moment que le risque d’accident augmente (aussi bien pour les voitures que pour les piétons sur les trottoirs). 

En revanche, lorsque l’eau n’est plus pure et qu’elle contient des impuretés, elle gèle à une température encore plus basse. Ajouter du sel dans l’eau a pour effet qu’elle ne gèle qu’aux alentours de -15°C à -20°C (cela varie selon les quantités ajoutées). 

Mais que faire si le sol est déjà gelé ?

Vous l’avez sûrement remarqué, les municipalités n’hésitent pas à déverser du sel sur les routes avant que le verglas ne se forme. Cela permet d’anticiper les problèmes

Lorsqu’elles ne le font pas à temps, verser du sel sur la glace reste efficace : on observe que la glace comporte à sa surface une fine couche d’eau. En y déversant du sel, celui-ci se dissout et permet petit à petit de faire fondre la glace. 

Quel type de sel utilise-t-on pour faire fondre la neige ou la glace ?

Il s’agit d’un sel similaire à celui que l’on utilise pour cuisiner. Pour faciliter sa dispersion sur de de larges surfaces comme des routes ou trottoirs, il est possède toutefois des grains plus gros. 

Laisser un commentaire